photographie naissance

Désolée Facebook, c'est pas moi... c'est toi.

Sorry Facebook, it's not me... it's you.

I've been thinking about this a lot lately and i finally took my decision. I will cancel my facebook business account for Naître photographie. I'm not doing this on a "coup de tête". 

J'ai analysé, j'ai tourné tout ça de bord, je me suis donnée des outils, j'ai lu et je le l'ai même enseigné! (ouais je suis prof au Cégep et j'enseigne les réseaux sociaux comme outil promotionnel dans le domaine du loisir, entre autre). -salut à toi si je t'ai enseigné!

I will quote myself on a recent photographer's student group: "When you know how high is the hill, it is okay to turn around and sit by the lake". Facebook is my hill and instagram will be my lake.

Alors, je vais bientôt supprimer ma page Facebook et me concentrer là où I feel i belong

Facebook est difficile avec les photographes d'accouchement. Souvent bannis, identifiés ou signalés. Je prends toutes les précautions pour être sensible juste assez. Je ne mets aucune photo en plein format et j'ai seulement des montages-photo pour protéger les reproductions. Déjà, c'est un pain int the a**. 

Et puis, il y a les nouvelles façons de stimuler l'engagement pour apparaître dans votre feed la première. I want you to see my work and get to know me as a photographer. This is important to me to start a conversation and listen. Facebook has a point here. We need to gain human interactions and still create meaningful posts. I get that. Facebook has an algorithm that calculates if i actually speak to a real person and if we connect (weird huh?). 

My hill is right there. 

And i will finish by saying that birth photography is different. I'm not sharing a lot of them. Because it's private and i i will respect the intimacy and sacred side of it. Je suis tellement fière des photos d'accouchement, mais elles ne m'appartiennent pas... enfin pas dans l'âme. Alors je suis fière de les remettre aux personnes qui ont vécu ce moment fort de leur vie. Je le fais pour eux, pas pour créer une conversation sur Facebook.

Mon compte instagram est mon endroit de doux. Je mets une photo presqu'à chaque jour. Parfois des photos de clients et clientes, parfois des moments à moi avec ma famille. Parfois des essais de portraits ou des photos sans humains. C'est plus beau que sur Facebook. 

Entre humain, parlez de  moi et de ce que je prends en photo. 

Si vous voulez suivre mon travail, je suis ici: www.instagram.com/marianeparentphoto

Mon site web est facile à retenir: naitrephotographie.com 

 

 

Réaliser que ce sera pour lui aussi...

Choisir de garder des souvenirs en photos de la naissance de son bébé, ça ne s'accepte pas du premier coup! Mais à bien y penser...

Moi je suis convaincue et je sais que ce moment est tellement magnifique que la photo vient apporter cette certitude que ça restera pour toujours. Je voyais que ça ne pouvait être que du beau. Et Noémie, future maman de son troisième garçon, m'a fait réaliser que ces photos allaient avoir une toute autre signification lors de sa séance de maternité.

Elle m'a dit qu'au fond, elle voulait le faire pour lui. Que lorsque ce bébé sera assez grand pour poser la question, elle aurait des photos à lui montrer. Lorsqu'il demanderait:

"Maman, raconte-moi l'histoire de ma journée de fête"

Elle saurait quoi répondre et ses souvenirs vont reprendre vie en regardant les photos à l'hôpital. Les détails, l'heure précise de son arrivée, les objets autour, l'infirmière, le doux visage de maman à sa sortie et l'expression de bonheur de son papa. Sa petite main entourant le doigt de Papa et la photo que maman a prise pour envoyer à Grand-Maman Loulou. 

Dans la séance de maternité, il a de ces échanges qui nous marquent. Simplement et intensément.